Spygen
mySPYGEN
Mot de passe oublié ?

Espace client

Forêts FSC

Découvrez le programme de recherche que nous menons en collaboration avec WWF et le CEFE pour évaluer l’impact de la norme FSC sur la biodiversité des forêts tropicales.

La norme FSC pour une meilleure gestion des milieux forestiers

BrumeJungleLes forêts abritent près de la moitié de la biodiversité mondiale. Elles jouent un rôle essentiel dans la préservation des sols, dans le cycle de l’eau et l’atténuation des impacts du changement climatique. Il y a environ 400 ans, les forêts recouvraient deux tiers des terres, aujourd’hui elles en occupent seulement un tiers. Avec un taux de déforestation d’environ 16 millions d’hectares par an, la biodiversité des forêts est aujourd’hui véritablement menacée. Suite au Sommet de la Terre à Rio en 1992, un groupe d’entreprises, d’écologistes et de dirigeants communautaires, a créé le « Forest Stewardship Council » (FSC), une organisation internationale indépendante, non-gouvernementale et à but non lucratif, ayant pour mission de promouvoir une meilleure gestion des forêts de la planète. Le FSC est donc un label environnemental qui assure que la production de bois, ou d’un produit à base de bois, respecte les procédures censées garantir la gestion durable des forêts. Il intègre également le respect des valeurs sociales, environnementales et économiques, ainsi que les besoins culturels et spirituels des générations présentes et futures.


Un manque de preuves sur l’efficacité de cette norme

La conformité aux standards FSC permet, en théorie, de générer des effets positifs sur la préservation de l’habitat, de la faune et de la flore. Cependant, il existe peu de preuves concrètes sur l’efficacité de ce label, c’est à dire sur le fait que la mise en œuvre des normes FSC génère des avantages environnementaux réels. A ce jour, il n’existe aucune méthodologie éprouvée et disponible pour permettre aux unités forestières d’aménagement d’évaluer la biodiversité dans les forêts qu’elles exploitent.


Comment l’ADNe peut aider à évaluer l’impact de la norme FSC

Foret Singe - ConservationEn 2015, SPYGEN, WWF et le CEFE (Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive) se sont réunis pour mettre en place un programme de recherche visant à évaluer la biodiversité dans des unités de gestion forestière certifiées FSC et non certifiées, à partir de l’ADN environnemental (ADNe). Cette étude est menée dans des pays tropicaux où cette norme est appliquée depuis plusieurs années, notamment au Cameroun et au Pérou. Le suivi est effectué sur plusieurs groupes taxonomiques (amphibiens, poissons, mammifères, etc.), à partir de différents types de matrices (eau, sol, fèces).

L’objectif de ce projet est d’évaluer de façon concrète et objective les impacts de la certification FSC sur la conservation de la biodiversité et d’aider à construire une argumentation convaincante pour exiger des produits certifiés FSC dans les pays consommateurs. Cela motivera également les producteurs à s’orienter vers des pratiques plus respectueuses de la biodiversité à travers la certification FSC.

Les méthodes d’évaluation de la biodiversité forestière qui seront mises en place dans le cadre de ce projet pourront ensuite être utilisées à plus grande échelle et sur le long terme pour étudier l’efficacité du label FSC, mais également d’autres labels environnementaux.


Actualités sur ce programme :

04/15 : Réunion de lancement du programme / Identification des groupes taxonomiques cibles, des méthodes d’échantillonnage à mettre en oeuvre et des sites d’étude (Lima – Pérou).

09/15 – 11/15 : Echantillonnage sur le terrain / 34 prélèvements d’eau courante, d’eau stagnante, de sol et de fèces (Madre de Dios – Pérou).

03/16 : Analyse des résultats obtenus (SPYGEN – France).

04/16 : Réunion de suivi du programme / Formation des écologues locaux à l’échantillonnage sur le terrain (Madre de Dios – Pérou).